SPIP

[ar] [ast] [bg] [br] [ca] [co] [cpf] [cs] [da] [de] [en] [eo] [es] [eu] [fa] [fon] [fr] [gl] [id] [it] [ja] [lb] [nl] [oc] [pl] [pt] [ro] [ru] [sk] [sv] [tr] [vi] [zh] Espace de traduction

Télécharger

Utiliser SPIP « en local »

Mai 2001 — mis à jour le : Janvier 2010

Toutes les versions de cet article :

Pour publier votre site sur le Web, vous avez certainement besoin d’un hébergeur. Mais en attendant, vous voulez peut-être faire des essais et des réglages sans être gêné par la lenteur de la connexion Internet, et sans laisser vos futurs visiteurs admirer dès maintenant vos premiers pâtés. La solution est d’héberger votre propre petit « serveur Web » sur votre machine personnelle, pour votre usage privé. Cela s’appelle « travailler en local ».


Pour les utilisateurs ayant un PC fonctionnant sous Windows, la solution la plus simple pour tester SPIP consiste à installer EasyPHP sur sa propre machine. SPIP-Contrib propose un tutoriel adressé aux débutants.

Pour MacOS, un tutoriel explique comment utiliser MAMP pour faire la même chose.

GNU/Linux permet aussi de monter son petit serveur personnel, souvent en installant séparément Apache, PHP et MySQL (solution communément appelée LAMP). Reportez-vous à la documentation de votre système ou aux sites Web d’entraide dédiés à celui-ci. Par exemple, pour les distributions Ubuntu, Mandriva...

P.-S.

Soulignons qu’il s’agit essentiellement d’une solution pour tester SPIP. Dans le cadre d’une utilisation réelle pour diffuser de l’information sur l’internet, il faudra réaliser une installation chez un véritable hébergeur.


Voir le squelette de cette page Site réalisé avec SPIP | Espace de traduction | Espace privé