SPIP

[ar] [ast] [bg] [br] [ca] [co] [cpf] [cs] [da] [de] [en] [eo] [es] [eu] [fa] [fon] [fr] [gl] [id] [it] [ja] [lb] [nl] [oc] [pl] [pt] [ro] [ru] [sk] [sv] [tr] [vi] [zh] Espace de traduction

Télécharger

Migration vers SPIP 1.9

Juillet 2006 — mis à jour le : Septembre 2008

Toutes les versions de cet article :

Voici une méthode pas à pas, qui permet de s’assurer d’une migration « propre » vers SPIP 1.9, en supprimant les fichiers devenus inutiles.


La version SPIP 1.9 introduit une nouvelle organisation des fichiers de SPIP. Aussi la mise à jour depuis un site existant en version 1.8 ou antérieure peut conduire à une multiplication de fichiers inutiles.

Pour les gens pressés, la méthode consiste à suivre la procédure de mise à jour habituelle (c’est-à-dire : à déposer les fichiers de la version 1.9 par-dessus les fichiers existants), puis à mettre de côté tous les fichiers xxx.php3 et à voir si ça fonctionne encore : en général, oui.

Méthode de migration

  1. Comme avant toute opération importante sur votre site, faites une sauvegarde de la base, par précaution.
  2. Déplacez tous les fichiers et dossiers de l’ancienne installation dans un sous-répertoire. Ne les effacez surtout pas à ce stade !
  3. Installez les fichiers de SPIP 1.9 à la racine. Pensez à vérifier les droits d’accès du répertoire tmp(généralement le CHMOD à appliquer est 777) — qui contiendra une arborescence de dossiers incluant ceux anciennement nommés CACHE/ et ecrire/data/
  4. Si vous préférez utiliser l’installation automatique avec spip_loader.php, c’est possible : arrêtez simplement après la décompression, faites les étapes suivantes, et reprenez à l’installation.
  5. Copiez votre dossier de squelettes à la racine (si besoin, renommez-le « squelettes »).
  6. Replacez l’ancien répertoire IMG/ (et ses sous-répertoires) à la racine (il contient tous les logos, les images et documents utilisés dans le site). Au passage, vous pouvez supprimer :
    • le dossier icones_barre/ ;
    • le dossier icones/ s’il ne contient que des -dist (autrement dit, ne remettre que les icones sans -dist).
    • les dossiers cache..×../ qui contiennent les images calculées par le serveur (versions réduites des logos, formules mathématiques, etc.) ; elles seront recréées au fur et à mesure par SPIP, à leur nouvel emplacement dans tmp/.
  7. Reprenez (s’ils existent) les fichiers personnalisés mes_fonctions.php3 (en géneral dans le dossier squelettes/) et mes_options.php3 (en général, jusqu’à SPIP 1.8, dans le répertoire ecrire/) ; renommez-les en suppriment le « 3 » final, et placez les
    • mes_fonctions.php dans le dossier squelettes/
    • mes_options.php dans le nouveau dossier config/
  8. Rendez-vous enfin dans l’espace privé pour déclencher la mise à jour du site (si vous avez égaré vos identifiants de connexion à la base MySQL du site, il suffit d’ouvrir le fichier ecrire/inc_connect.php3 de l’ancienne version pour les y retrouver). pour votre information, l’installation crée maintenant un fichier connect.php dans le dossier config/.
  9. On ne le dira jamais assez : ne restaurez pas la base de données précedemment sauvegardée !
  10. Testez

Mise à jour des squelettes

  • Les squelettes ne fonctionnent plus par couple de fichiers .php3/.html : vous pouvez supprimer les fichiers PHP d’appel. Par exemple : supprimez le fichier article.php3, mais gardez le squelette article.html.
  • Si ce fichier .php3 contenait des fonctions ou autres spécifiques au squelette, les placer dans squelettes/xxx_fonctions.php, par exemple pour article, squelettes/article_fonctions.php
  • Les fichiers de langues peuvent être placés dans un sous-dossier lang/ du dossier squelettes/
  • Les formulaires personnalisés doivent être placés directement dans le dossier squelettes/ (et non dans le sous-dossier formulaires/ de la racine).
  • Les icônes personnalisées se rangent dans IMG/icones/.

Le code des squelettes mérite aussi un toilettage. Notez bien que celui-ci n’est pas indispensable au bon fonctionnement du site ; il vous garantira simplement un code plus « propre » :

  • Remplacez toutes les balises #DOSSIER_SQUELETTE par #CHEMIN, en veillant à en respecter la syntaxe : #CHEMIN{fichier}
  • La gestion du cache, auparavant précisée par $delais = 24 * 3600; dans le fichier PHP d’appel, est désormais confiée à la balise #CACHE{24*3600}, qui se place directement dans chaque squelette.
  • Les entêtes HTTP peuvent être définies via une balise : #HTTP_HEADER{Content-Type: text/css}. À noter si vous utilisiez l’astuce $flag_preserver=true; : vous retrouverez la fonctionnalité correspondante (l’absence d’affichage des boutons d’administration) en indiquant dans le squelette : #HTTP_HEADER{Content-Type: text/html}
  • La syntaxe des inclusions peut être simplifiée : la mention « page.php3 » n’est plus nécessaire ; on ne précise plus que le nom du squelette à inclure, sous la forme <INCLURE{fond=mon_squelette}{critere1}{critere2}{...}>.

Gestion des URLs

Les URLs du site ayant changé avec SPIP 1.9, vous souhaitez conserver vos anciennes URLs, au moins pour que les internautes (ou moteurs de recherche) qui les connaissent continuent à trouver le contenu correspondant.

Le fichier htaccess livré en standard permet d’assurer une transition complète vers les nouvelles adresses du site. Pour le mettre en service, il vous faut renommer le fichier htaccess.txt en .htaccess. Sur certains sites il faudra aussi en éditer la première ligne pour faire apparaître RewriteBase / ; notez que le client FTP n’affichera probablement pas ce fichier à la fin de l’opération, car le point en début du nom signale souvent un « fichier invisible ».

Passage en UTF-8

Vous pouvez achever votre migration en convertissant votre site dans le jeu de caractères universel utf-8, à partir de l’option « Gestion des langues » de la configuration. Cette opération s’accompagne d’une sauvegarde systématique de votre base dans son jeu de caractères d’origine dans le dossier /tmp de votre SPIP.

Reprise des plugins

Si vous migrez depuis une version intermédiaire de SPIP 1.9 et que vous utilisez des plugins, il vous faudra d’abord vérifier que ceux-ci sont —ou proposent de nouvelles versions— compatibles avec la version cible de migration, et aussi les reprendre, en les mettant jour au besoin.

Notes complémentaires

N’oubliez pas enfin de « nettoyer » le sous-répertoire où vous avez déplacé le site d’origine. Si vous avez correctement suivi toute cette procédure, il ne doit en effet plus contenir que les fichiers de votre ancienne version de SPIP. Avant de l’effacer, toutefois, téléchargez-le sur le disque dur de votre ordinateur, et faites un zip — au cas où vous auriez oublié quelque chose.


Voir le squelette de cette page Site réalisé avec SPIP | Espace de traduction | Espace privé